vendredi 21 novembre 2008

Un vendredi matin dans le RER

Un titre de billet à prononcer avec l'accent de Francis Cabrel...
Alors ce matin,avec une pseudo-grève annoncée de la SNCF, me voici grimpé dans mon RER bondé qui plus est.
J'ai donc 6 stations à traverser collé à mes comparses de fortune avec mon gros sac dans mes jambes et les leurs et mon ordi dans les bras...

Honnêtement, y'avait plus grande place pour que tout le monde passe un excellent moment dans les tunnels. Mais voilà qu'a une des stations, une dame plus maline que les autres nous demande encore de faire un effort en rétorquant que les allées sont vides et qu'on est pas obligé de s'agglutiner près des portes...

Mais ma vieille ! Si tu viens comme beaucoup de monde vers la voiture de tête, il est important de noter qu'elle n'est pas extensible et que marcher un peu plus est bon pour la santé. Donc tu prends tes petites pattes et tu files grimper dans la seconde, la troisième ou la dernière voiture... peu importe pourvu que tu nous foutes la paix.


2 commentaires:

sao a dit…

Vaut mieux ça qu'une boite de thonS :D

harouna a dit…

toi t'es un marrant, à quand le bd book. en tout cas chapeau, tu m'as converti au flux atom, ... j'en reviens pô!